Trois jours tous les deux ans, treize concerts par festival, et ce, pour la dixième fois déjà: Ear We Are fête sa dixième édition. Le premier festival a eu lieu en 1999 dans l’ancienne usine Mikron, alors vide. C’est pour sa troisième édition qu’Ear We Are a trouvé son lieu d’ancrage: l’Alte Juragarage. Là, au fil des ans, nous avons pu grandir, nous développer, tâtonner, expérimenter, récuser et prendre des positions musicales au-delà du mainstream. En presque vingt ans, ce festival d’improvisation musicale est devenu un festival de musiques d’aujourd’hui, auquel la scène internationale prête une oreille attentive, avec un public de toute l’Europe et des artistes du monde entier. Organisé par quatre musiciens de Bienne, ce festival livre une programmation surprenante et variée, riche en musiques concentrées, fortes, pointues, ensorcelantes, indépendantes et pressantes de notre temps. Autant d’adjectifs (et quelques-uns de plus, comme les pages suivantes vous le montreront) qui seront également d’actualité cette année. Nous aimerions en profiter pour décupler nos remerciements à toute l’équipe, dont la composition n’a quasiment pas changé depuis la fondation du festival; affirmer aux propriétaires du Juragarage qu’ils sont formidables et, surtout, vous remercier vous, public, qui avez su rester fidèles et curieux tout au long de ces deux décennies. Le monde d’aujourd’hui nous laisse sans voix. Ce qui nous renforce dans notre foi inconditionnelle en l’ouverture d’esprit, la puissance de la rencontre avec l’inconnu, l’irritation productive – tant sociale que musicale. Nous sommes unis, et nous le resterons.


Ear We Are